Mon sixième mois de grossesse (de 25SA à 28SA)

grossesse

2021 est là! Ce 6ème mois de grossesse est top d’un niveau grossesse. On commence les cours de préparation à la naissance, je ne suis pas énorme et je me trouve même jolie! Par contre, la dépression me guette du coin de l’oeil… Confinement et pression au travail vont avoir raison de ma santé mentale.

Semaine après semaine:

25SA (23ème semaine de grossesse) – Let’s start 2021!

Les fêtes sont passées, la nouvelle année est là! La pression à mon boulot s’intensifie alors que ce n’était déjà pas de tout repos ces derniers mois. L’échéance approche, on sera vite à Pâques! Je dois absolument apprendre à prendre du recul sur mon job. Pour une workaholic comme moi, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Nous sommes allés chez ma Grand-Mère et on est revenu avec une mission: faire une liste de naissance!
Faut avouer qu’au départ, nous ne l’avions pas du tout prévu. Nous sommes tellement organisés que nous avons pratiquement tout ce qu’il faut pour notre petite princesse. Mais, ma Grand-Mère nous a convaincus que pour certains membres de la famille ou ami qui voudrait offrir quelque chose à notre Mini-nous, c’était important! Après tout, pourquoi pas! En plus, en la gérant bien, nous gagnons des sous au passage (réduction avec le boulot de l’Homme et bon d’achat à la clôture)!

26SA (24ème semaine de grossesse) – De surprise en surprise!

Il est l’heure! Le test tant attendu. Ou plutôt le passage obligé! Le test du sucre.
Il est super tôt le matin (oui pour moi 08:30 c’est encore limite l’aube), nous avons rendez-vous avec notre sage-femme. Nous avons prévu de faire le test du sucre et notre premier cours de préparation à la naissance la même matinée. Et là, surprise! « On va en profiter pour faire une grosse prise de sang! »

Je n’aime pas les examens surprise! Je suis rapidement angoissée par les actes médicaux (piqures, vaccins, …) et là j’avoue que je faisais pas la maligne!
Oui, le test du sucre c’est 3 prises de sang, mais j’aurais bien voulu savoir qu’on allait vidanger mon sang lors de la première! Après, le karma a « puni » notre sage-femme: impossible de me piquer! Il a fallu 45 minutes pour trouver une veine. En fait, ça s’est débloqué quand la sage-femme a un peu trop regardé les veines qui se situaient sur … ma main (ouais, j’ai flippé grave à partir de ce moment-là)!

La première partie du test du sucre s’est très bien passé. Par contre, on m’avait pas prévenu (encore une fois une surprise), mais après 1 heure 30 j’étais simplement exténuée! Pas fatiguée ou un coup de moi! Non, au bout de ma vie! Je me suis endormie dans la voiture entre deux prises de sang et dès que je suis rentrée je me suis effondrée dans le lit! Moi qui avais beaucoup de travail sur la planche… faudra rattraper mes heures un autre jour!

Par rapport à notre premier cours de préparation à la naissance, nous avons vu la mécanique de l’accouchement. L’impression d’être à un cours d’anatomie, biologie. Rien d’angoissant. Super intéressant, mais pas encore concret/réel pour moi!

27SA (25ème semaine de grossesse) – Rond comme un ballon…

En quelques semaines, mon ventre est devenu bien rond! Comme si, un matin, il a décidé de sortir! L’Homme adore (il aime quand j’ai l’air vraiment enceinte). C’est vrai que ce petit ventre me va bien. Par contre, avec le confinement, ceci reste entre nous. Et ca amplifie ma déprime. Autant je suis hyper heureuse d’être enceinte, que la grossesse se passe très bien, que la petite est en forme, autant cette bulle sociale, ce confinement et cette pression au boulot me rende vraiment mal psychologiquement.

Avec cette déprime, j’ai l’impression de passer à coté de ma grossesse. De pas pouvoir partager avec mes amies, pas de gender reveal, pas de baby shower, pas de mother blessing… seulement moi et l’Homme dans notre appartement… depuis le début!

28SA (26ème semaine de grossesse) – Stop!

Je regardais des vidéos pour optimiser la liste de ce qu’il nous fallait encore, et évidemment, je me suis tournée vers les vlogs de Maman est révoltée. Passant mon temps libre sur Instagram, je me suis dit que j’allais la contacter pour lui poser une petite question. Après une petite conversation avec elle, elle m’a proposé ses services de Doula! Et j’adore l’idée d’ajouter une experte à mon suivi de grossesse.

Je commence donc cette 28ème semaine aménorrhée en compagnie de Pauline. Nous discutons de son rôle dans ce suivi (sachant que je vois une sage-femme et que je suis aussi suivie par une gynéco) et je ressors de cette première séance convaincue. Des conseils et des réponses à des questions que je préfère poser à une « amie » qu’à une personne du milieu médical. Nous décidons d’organiser dans deux semaines un petit atelier autour de l’allaitement! J’ai hâte!

Le lendemain, nous avons rendez-vous avec notre fille! Vu une artère un peu fainéante lors de l’écho du deuxième trimestre (je vous en parle dans l’article autour de mon 5ème mois de grossesse), nous nous rendons chez la gynéco pour une écho de contrôle. A peine passé la porte, comme à son habitude, la gynéco me demande comment je vais… et je fonds en larmes! Avant le pipi dans le pot, le vaccin contre la coqueluche et l’échographie où on voit notre princesse faire des cabrioles (et qui se porte à merveille), elle m’explique que ma déprime est dangereuse pour la petite. Il y a risque de naissance prématurée et je dois penser à elle car je ne suis plus seule maintenant. Je ressens fortement son inquiétude et je vois dans les yeux de l’Homme (vu qu’il avait son masque) que ceci le peine énormément et qu’il a peur pour moi. Ni une, ni deux… 10 jours d’arrêt de travail pour me recentrer!

L’Homme prend congé pour m’accompagner lors de mon arrêt de travail et nous organise deux petits jours dans les Hautes-Fagnes enneigées. Mais avant de nous rendre au signal de Botrange (point culminant de la Belgique), nous avons notre deuxième cours de préparation à la naissance autour du travail. Et là, on est sur du très concret! Ce qu’il faut analyser et les réactions à avoir lors de la perte des eaux ainsi que la grosse question à se poser: quand aller à l’hôpital!

Après notre visite chez notre sage-femme, nous allons directement dans les Hautes-Fagnes! Le paysage est magnifique et nous avons beaucoup marché: 8km dans la neige, sur des petits sentiers et à traverser des rivières… dès fois l’Homme oublie que je m’approche du troisième trimestre et que je fabrique la vie!. La chambre d’hôtes qu’il nous a trouvé est absolument superbe! Et surtout… il y a une baignoire! J’en rêvais! Vu le cadre, on s’improvise une séance photo qui n’est pas ce que j’appellerais de réussie, mais qui a eu le mérite d’exister. On a bien rigolé et surtout on sait qu’il ne faut pas improviser des photos de grossesse mais bien préparer!

Mes symptômes pour ce sixième mois:

  • La dépression me gagne. Gèrer confinement, grossesse et pression au boulot devient de plus en plus difficile.
  • Toujours la peau sèche, les gaz et les hémorroïdes!
  • Les mouvements de la petite dans le bidou sont de plus en plus violents, présage d’une petite boxeuse?
  • Je ne m’arrête plus, je gagne en poids et en tour de bidou! Maintenant, j’arrive doucement à mon poids avant grossesse (vu que j’ai pas mal perdu lors du premier trimestre). Je n’ai pas non plus à me plaindre!

La to-do de ce sixième mois de grossesse:

  • Profiter de ce ventre tout rond! (Pas encore trop encombrant, parfait pour se sentir à l’aise et belle enceinte)
  • Rechercher des videos / podcasts pour gestion de la douleur de l’accouchement
  • Préparation à l’accouchement
  • Se renseigner sur son congé de maternité
  • Apprendre certains signes de la langue française des signes.

Mes achats et dépenses pour ce sixième mois de grossesse:

  • Echographie complémentaire 95€, vaccins pour la coqueluche 60€ (pour monsieur et moi-même), préparation à l’accouchement avec notre sage-femme 2×15€ (attention, je vous communique le tout avant remboursement mutuelle et assurance complémentaire – à la fin de ma grossesse, je vous dirais ce qu’elle m’a réellement coutée)
  • Achats pour bébé: Matelas pour le lit, draps et alèse, couverture, des vêtements en solde, la baignoire, produits pour le change et le bain et l’allaitement (creme, coussinets), équipement pour 3 voitures (Isofix, Miroir, Protection siège): environ 1.250€
  • Livres: Le manuel de survie des parents (16,90€); Fille-Garçon même éducation (15,90€); Manuel très illustré d’allaitement (24€)

Total pour ce sixième mois: 1.492€

❤️ Des bisous et des pistaches 😘

Partages!

Un commentaire pour “Mon sixième mois de grossesse (de 25SA à 28SA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut